EMOTIONS RELEASE | HYPNOSIS | ORIENTATION-ASSESSMENT

  • Espace Calliopée, rue Chantepoulet 10, 1201 Geneva, Phone +41 79 962 77 61
  • # 5 – Comment désirez-vous appeler votre égo ?

    Sorry, this entry is only available in French.

    4 Comments

    • Chloé Luu says:

      Merci pour ce texte, qui tombe à pic😊! Gros bisous, Chloé

    • Frederic Morand says:

      La Vie n’est qu’un jeu au cours duquel il ne faut pas prendre trop au sérieux les différents rôles que l’on choisit de jouer !
      L’humour est un outil indispensable alors rions de nous mêmes !
      La sincérité est aussi notre alliée sur le chemin. Reconnaissons nous en tant qu’humain relatif (gentil/méchant ; lumineux /obscur ; etc) et nous en serons plus satisfait.
      Merci pour ce texte !

    • Rodrigo says:

      C’était très intéressant, c’est une bonne idée de faire les audios, ça détend de vous entendre!

    • Renard says:

      Bonjour,

      Votre article concernant l’ego est remarquable. Dans un lointain passé l’ego était appelé le compagnon.

      A notre époque, Grégory Mutombo, ancien parachutiste et officier de la gendarmerie, a sillonné durant 18 ans une Terre en proie aux guerres, à la terreur et aux dissensions, rencontrant l’Humanité dans ses aspects les plus sombres mais aussi, parfois, les plus éclairés. Mû depuis toujours par un inaliénable élan d’Amour, il présente la pacification consciente de notre monde intérieur comme issue à tous les conflits de l’existence. Sa vie est un exemple à diffuser.

      Le documentaire CE QUE NOUS SOMMES (depuis peu accessible en DVD) qui a été diffusé en salle de cinéma tourné sur une durée totale de six mois, au cœur des sessions du séminaire intensif « La Symphonie des âmes », conduit par Gregory Mutombo, nous fait entrer dans l’intimité de 70 participants, dont 4 en particulier sont suivis. Beaucoup de thérapeutes « chevronnés » et puis bien d’autres profils, issus de tous horizons, s’offrent ici, sans fard, dans leur volonté de se découvrir, de connaître leur nature profonde et, surtout, de se défaire d’un habillage devenu étriqué ou encombrant.

      Processus implacable de dépouillement de la personnalité, ce cursus met chacune et chacun face à ses peurs, croyances, hésitations, contradictions et responsabilités, jusqu’à ce que ne demeure plus qu’une double évidence : nous ne sommes pas ce que nous croyons être et notre identité véritable n’a pas de limites.

      Avec partage
      Léon

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

    Dive into the One-known !


  • Thank you for your message, I will contact you within the next 24 hours.
  • Contact Me!