février 18

Cas pratique 6 : Résistance au changement

0  commentAIRE(s)

Résistance, difficulté à lâcher l'histoire qui fait souffrir

Une jeune femme, dans la vingtaine, avocate sous peu, vient me voir parce qu’elle a un mal-être pas clairement identifié. Elle ne semble pas sûre de son orientation professionnelle, se pose des questions sur son avenir et se sent très touchée par les enjeux et problèmes écologiques.

Une fois son bref récit terminé, je la fais aller dans le corps pour bien ressentir ce qui se vit. Plusieurs sensations se manifestent à une intensité frôlant les 7 sur 10.

Quelques minutes après, elle m’informe que les sensations ne bougent pas, l’intensité reste la même.

Une résistance semble émerger. Je lui explique brièvement le mécanisme de la résistance et les cas de figures quand ça se produit. Je la guide ensuite pour accueillir la résistance. Très souvent, en réalisant cette étape, la résistance est levée et les tensions disparaissent progressivement. Dans ce cas-ci, elles se maintiennent, rien ne bouge.

Je lui fais comprendre que pour l’instant, par rapport au sujet choisi, il y a une résistance qui semble avoir encore besoin de se vivre. La suite du processus est de la laisser s’exprimer un temps donné. En dialoguant avec le corps, la personne saura si le processus peut continuer. Si c’est le cas, en général, en deuxième temps, ce qui résiste lâche.

La pratique mise en pause, j’en profite pour aborder la partie théorique qui parle notamment des différents mécanismes, de comment décoder ce qui se vit dans le quotidien, de la raison des schémas répétitifs, de la victimisation et du bénéfice secondaire.

Lors des échanges, son langage corporel notable me confirme que la résistance est bien liée à sa focalisation à certaines croyances. Le niveau de tensions corporelles est toujours au même diapason que le niveau de focalisation. Pour l’instant, il semble qu’elle ait encore besoin d’y croire, malgré que cela soit souffrant. Cela fait partie du cheminement qu’il s’agit d’accepter.

La séance arrive à son terme et je lui explicite les étapes suivantes. Cette rencontre date d’il y a deux mois. La graine est plantée. Je verrai combien de temps sera nécessaire pour que cela germe, c’est-à-dire quand cette jeune femme sera prête à lâcher cette histoire. A suivre donc…

Alors si vous aussi vous désirez vous soulager de douleurs, vous libérer de vos croyances, peurs et autres choses en souffrance conscientes et/ou inconscientes, agissez maintenant !

Prenez rendez-vous pour une séance individuelle ou inscrivez-vous à l'atelier découverte.

Si vous connaissez la méthode, vous pouvez aussi venir à un suivi en atelier ou vous faire guider par les audios.

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous revoir prochainement. D’ici là, portez-vous bien !

Cécile Perrenoud

Partagez si les cas pratiques peuvent parler à des personnes de votre entourage. Merci d'avance !


Vous apprécieriez peut-être ces articles aussi...

Laissez un commentaire...

Your email address will not be published. Required fields are marked

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Adresse email invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ obligatoire à remplir"}